«Comme j’aimerais être créatif. Malheureusement, je n’ai pas ce don.»

Éducatrice en arts, Marlene Schaly l’entend souvent, celle-là. Pour célébrer le 150e du Canada, elle a décidé qu’elle voulait permettre aux Canadiens d’un bout à l’autre du pays de raconter leurs histoires en usant de créativité. Pour ce faire, elle a lancé l’Art Tree Project, une initiative entièrement menée par des bénévoles.

L’Art Tree Project est une occasion pour tous de rassembler amis, famille ou communauté afin de créer un arbre de la vie qui célèbre l’unicité de leurs histoires tout en faisant ressortir l’artiste en chacun d’eux.

«Si l’on regarde [le Canada] de l’espace, on voit que c’est un pays couvert d’arbres, explique Shaly. C’était très facile de choisir l’arbre comme image unificatrice du projet.»

La première étape pour s’impliquer dans l’Art Tree Project est d’identifier une communauté avec laquelle créer un arbre. Les participants sollicitent, entre autres, leurs familles, leurs écoles, leurs églises, des organismes sans but lucratifs, des Premières Nations, leurs bibliothèques, et plus.

«Il y a plusieurs groupes dans nos communautés auxquels nous sommes tous connectés. Il ne suffit que de trouver quelles sont vos connexions avec ceux-ci», ajoute Shaly.

De là, les participants peuvent télécharger un bon de commande en ligne ou se procurer un Art Tree à un endroit participant. Ceux-ci, vendus 100 $ (taxes et livraison incluses), sont imprimés sur du papier d’archives et sont idéaux pour tous les médiums, du fil de fer à la glaise en passant par la peinture. Les groupes scolaires intéressés sont éligibles à un rabais de 20 $.

À partir de ce point, il ne reste qu’à se mettre au travail! Pour ceux dont la créativité fait défaut, l’Art Tree Project a une tonne de trucs sur son site web, incluant des idées de démarrage et des vidéos de projets complétés. Les Art Trees ainsi créés seront montrés lors d’expositions locales et sur la page Facebook de l’Art Tree Project tout au long de l’année.